491 dépanneuses entrent au Guinness book

Le 13 octobre dernier, la célèbre route Nationale 7 a accueilli 491 dépanneuses venues de France, du Royaume-Uni, de Belgique, du Luxembourg et de Suisse. Retour sur une journée placée sous le signe de la convivialité et de la solidarité, avec Luc LE BARON, l’un des organisateurs et client IRP AUTO.

 

D’où est venue l’idée de ce record du monde de rassemblement de dépanneuses ?

Elle est née petit à petit. Tout a débuté en 2012 lorsque des amis et moi avons créé l’association Fier d’être dépanneur. Notre objectif était de promouvoir notre métier, car il est souvent méconnu et peu apprécié. Puis, pour fédérer notre profession, nous avons organisé des rassemblements tous les ans et avons reversé les recettes à des associations caritatives. À notre grand étonnement, nous avons été de plus en plus nombreux chaque année. Alors, l’idée a germé de se confronter aux américains qui détenaient le record du plus grand rassemblement avec 324 dépanneuses.


Comment êtes-vous parvenu à atteindre un tel record ?

Cette journée a été couronnée de succès grâce à un travail d’équipe titanesque, à un engagement de tous les bénévoles et au soutien des instances régionales. Pour répondre au cahier des charges précis du Guinness World Records, chaque véhicule devait être enregistré avec la carte grise et le permis de conduire. Tout s’est joué sur la dernière quinzaine où nous avons reçu près de 400 participations.

 

Que retenez-vous de votre record ?

Cette manifestation, outre le record obtenu haut la main, a été l’occasion de regrouper des professionnels passionnés et de présenter au public une parade hors du commun. Cela a aussi permis de rappeler que les dépanneurs sont des hommes et des femmes au grand cœur qui interviennent souvent dans des conditions de détresse de l’automobiliste (panne, accident…). Cette solidarité s’est une nouvelle fois manifestée puisque nous avons versé les bénéfices de l’opération à l’Institut Gustave Roussy pour leur programme de recherche sur le cancer des enfants et aussi à l’AMFE (Association maladies foie enfants).

 

Est-ce qu’un rassemblement est programmé cette année ?

Oui, bien sûr. Le prochain rassemblement est prévu le 19 octobre, vraisemblablement à Chartes ou à Niort. Cette fois-ci, notre seul objectif : allier la convivialité à la solidarité. L’idée est de nous retrouver entre amis pour passer un bon moment et faire plaisir au grand public tout en collectant des fonds. Là aussi, nous suivons plusieurs pistes, mais l’association Les chiens guides d’aveugles semble avoir la préférence !

 

Retour à la page d'accueil