Pensez à votre santé
bucco-dentaire

Vous avez l’impression de faire passer au second plan vos soins dentaires ? Pourtant, ceux-ci permettent d’assurer une bonne santé bucco-dentaire et d’éviter des pathologies. Explications avec le Dr Christian VERNER, membre du comité de pilotage de l’ADF (Association Dentaire Française) et maître de conférences des Universités.

Pourquoi est-ce important d’avoir une bonne hygiène bucco-dentaire ?

Outre l’aspect esthétique, prendre soin de ses dents permet d’éviter l’apparition des caries ainsi que la survenue des maladies parodontales que sont la gingivite (infection des gencives) et la parodontite (infection des tissus qui soutiennent la dent). Or celles-ci peuvent avoir de graves conséquences sur notre santé, à la fois au niveau local et général.

 

Quelles sont ces conséquences ?

Si elle n’est pas traitée, une gingivite (caractérisée par une gencive très rouge, gonflée, qui saigne facilement au brossage) peut évoluer en parodontite et entraîner une destruction profonde et irréversible des tissus avec, à terme, un déchaussement des dents.

Mais les maladies parodontales sévères peuvent également avoir une incidence sur la santé générale. Elles augmentent notamment le risque de maladies cardiovasculaires, de diabète, de polyarthrite rhumatoïde, d’obésité, d’accident vasculaire cérébral, ou, chez les femmes enceintes, de naissance d’un enfant prématuré ou de faible poids. Il est donc très important de traiter ces maladies dès leur apparition et, mieux encore, de ne pas les laisser s’installer.

 

Que faire pour prévenir les maladies parodontales ?

La première chose est bien sûr le brossage des dents. Celui-ci doit être long, doux et être effectué au moins deux fois par jour (matin et soir). Dans le cas d’un brossage manuel, la brosse à dent doit être à poils souples et être dirigé, avec une inclinaison à 45°, du rouge vers le blanc, autrement dit de la gencive vers la dent. Si la méthode manuelle n’est pas bien respectée, mieux vaut s’orienter vers un brossage électrique (à vibration ou oscillo-rotatoire). Le brossage doit par ailleurs être complété par l’utilisation de fils dentaires ou de brossettes inter-dentaires (calibrées en fonction des espaces interdentaires) afin d’enlever la plaque bactérienne entre les dents.

 

Un bon brossage des dents suffit-il pour éviter l’apparition des infections ?

Non, il faut également aller voir son dentiste deux fois par an. Il s’assurera qu’il n’y a pas de problème sur une dent, que la gencive n’est pas enflammée et il effectuera un détartrage pour retirer la plaque dans les endroits où la brosse à dent n’a pas pu aller. Par ailleurs, il est très important de passer du temps avec son dentiste pour adapter son hygiène bucco-dentaire à ses dents. Il pourra en effet apporter de précieuses recommandations sur le choix du dentifrice (qui ne doit pas être trop abrasif), de la brosse à dent (dont la taille de la tête devra dépendre de la taille de la bouche), sur la méthode de brossage et sur l’utilisation éventuelle de bain de bouche (il faut impérativement éviter l’auto-prescription).

 

Existe-t-il d’autres problèmes dentaires qui peuvent impacter le quotidien des salariés ?

Certaines personnes sont en effet sujettes au bruxisme : elles serrent trop longtemps leurs dents les unes contre les autres par contraction, surtout la nuit, ce qui peut entraîner des problèmes de dos, des maux de tête ou des douleurs articulaires. De mêmes symptômes peuvent également apparaître lorsque les dents du haut (maxillaires) et du bas (mandibulaires) n’ont pas de contacts équilibrés et stables. En cas de doute, il est conseillé d’aller voir son dentiste.

 

Pour le remboursement de vos soins dentaires, vous pouvez augmenter les garanties santé(1) de votre contrat d’entreprise. IRP AUTO vous propose, en effet, des renforts pour bénéficier d’une meilleure prise en charge de vos frais de santé et garder le sourire !

(1) En fonction de votre contrat santé
Retour à la page d'accueil