Les inventions qui ont révolutionné le confort automobile

Les inventions qui ont révolutionné le confort automobile

Depuis son invention, la voiture a connu bien des évolutions. Elles vous permettent de nos jours de rouler avec plus de sécurité et de confort. Petit tour d’horizon des principales avancées !

 

Le pneu : André et Édouard MICHELIN s’inspirent de l’invention du pneumatique à chambre à air de John DUNLOP, utilisé sur les cycles, pour créer un pneu facilement démontable et réparable. Ils en équipent pour la première fois une voiture, baptisée « L’Éclair » en 1895. En 1946, ils créent le pneu radial, plus robuste et économe en carburant, aujourd’hui encore majoritairement utilisé.

 

L’essuie-glace : en 1903, Mary ANDERSON invente l’essuie-glace manuel et en 1917, Charlotte BRIDGWOOD l’automatise. Les essuie-glaces dans les voitures se généralisent ensuite dans les années 20. Robert KEARNS met au point le balayage intermittent en 1961.

 

La ceinture de sécurité : véritable progrès pour protéger les automobilistes, la ceinture de sécurité à trois points a été créée en 1959 par Nils Ivar BOHLIN, un ingénieur de Volvo. Son utilisation se généralise à la fin des années 60 pour les places à l’avant et à l’arrière dans les années 90.

 

Le frein à disque : dans les années 50, les freins à tambour sont concurrencés par les freins à disque plus efficaces notamment à grande vitesse. Les véhicules haut de gamme de Chrysler, et ceux de Jaguar et BRM en compétition, sont les premiers à s’en équiper. Le grand public y accède avec la Citroën DS ; aujourd’hui les freins à tambour existent toujours sur des petites citadines.

 

L’airbag : ce coussin gonflable est inventé en 1951 par John HETRICK, un ingénieur de la Navy. À la suite de la création du détecteur d’impact en 1968, son utilisation est envisagée pour l’automobile. C’est General Motors et Chrysler qui sont les premiers à le proposer en 1973. Mais l’invention ne séduit guère les consommateurs. Il revient dans les années 80 chez Mercedes avant de devenir obligatoire pour protéger les passagers et le conducteur en cas de choc.

 

L’ABS : le système mécanique d’antiblocage des roues a été inventé en 1920 par le pionnier français de l’automobile et de l’avion, Gabriel VOISIN. En 1936, l'entreprise allemande Bosch reprend ce système de freinage pour en poursuivre le développement. Mais il faut patienter jusqu’en 1966 pour voir un véhicule en bénéficier : la Jensen FF. L’ABS (de l'allemand : Antiblockiersystem) électronique sera installé sur la Mercedes Classe S et la BMW Série 7 en 1978. Il se popularise dans les années 90 et devient obligatoire en 2003.

 

L’ESP : le correcteur électronique de trajectoire (en anglais Electronic Stability Program, ESP), inventé par Bosch, fait freiner les roues en rotation et permet d’éviter les dérapages incontrôlés. Il va de pair avec le système antiblocage des roues (l’ABS) pour faciliter votre conduite. Les BMW et Mercedes sont les premières à en disposer au milieu des années 90. Rapidement, le recours à l’ESP s’étend à d’autres marques jusqu’à devenir obligatoire en Europe en 2012.

 

Le GPS : le système global de positionnement par satellites vous a permis de ranger au placard votre carte routière et de toujours trouver votre chemin ! Il a été élaboré en 1973 par le département de la Défense des États-Unis dans un cadre militaire. Le GPS devient opérationnel en 1995 et accessible au grand public en 2000. Cette même année, un nouveau système européen nommé Galileo a vu le jour. Alors que le GPS peut vous donner la rue dans laquelle vous êtes, Galileo vous donne le trottoir sur lequel vous vous trouvez !

 

De nombreuses autres fonctionnalités sont attendues à plus ou moins long terme : assistant personnel proposant des activités personnalisées pour patienter dans les bouchons, habitacle transformable pour que tous les passagers puissent se faire face, impression 3D d’une bande de roulement pour éviter de mettre des chaînes sur vos pneus en cas de neige... La voiture n’a pas fini de vous surprendre !

Retour à la page d'accueil