Claude BRASSEUR : deux Césars et un Dakar

Claude BRASSEUR : deux Césars et un Dakar

En hommage au comédien Claude BRASSEUR, disparu à l’âge de 84 ans, IRP AUTO revient sur sa passion pour les sports automobiles et en particulier, le rallye-raid. L’acteur a même remporté le Paris-Dakar en 1983, en tant que copilote de Jacky ICKX.

 

Un acteur hors pair

Claude BRASSEUR s’est éteint le 22 décembre dernier. Il fut pour le cinéma l’inoubliable interprète de La Boum, papa de Vic, une adolescente jouée par Sophie MARCEAU. Puis, Jacky PIC, le râleur impénitent de Camping. Acteur de théâtre, né d’une famille de saltimbanques, il remporta deux Césars : l’un pour son second rôle dans Un éléphant ça trompe énormément ; le second, consacrant le succès de la Guerre des polices dans lequel il joue le commissaire FUSH. Mais l’homme à la voix rocailleuse était aussi un pilote chevronné. Dès les années 70, il s’aligna au sein de la Star Racing Team au volant d’une Simca 1000 Rallye.

 

Son autre passion

En 1981, il participa au mythique Paris-Dakar aux côtés de Jacky ICKX. Claude s’était lié d’amitié avec le pilote belge, lors d’un séjour au ski, quelques années plus tôt. Le duo remporta la course en 1983 à bord d’une Mercedes 280 GE. Au total, ils disputeront l’épreuve à six reprises – avec une seconde place en 1986 sur Porsche 959.
Avant de se lancer à l'assaut du Paris-Dakar, l'acteur avait obtenu de précieux conseils auprès de Jean TODT, ancien copilote de rallye, devenu par la suite directeur d'écurie de Ferrari. Comme un clin d’œil, Claude BRASSEUR porte d’ailleurs dans le film Camping une casquette rouge à l’effigie de la marque au cheval cabré.

 

Crédit photo : RICLAFE/SIPA
Retour à la page d'accueil